Danone & Co tuent des millions d'enfants à travers le monde

publié le 8 oct. 2015 à 01:17 par Association DANS LES BRAS   [ mis à jour : 8 oct. 2015 à 01:59 ]
Lors d'une des émissions de Cash investigation sur France 2 (celle du mardi 6 octobre 2015), la journaliste d'investigation Élise LUCET révèle les méthodes douteuses voir même illégales de certains industriels de la grande distribution (Carrefour) comme d'entreprises publiques (La Poste) pour récupérer les données personnels de tous les consommateurs français afin de les vendre ou revendre aux plus offrants ; en toute impunité, discrétion et surtout sans notre accord évidemment ! Sans que la CNIL ne semble trop s'en étonné elle-même...

En résumé, ils savent tout de nous (jusque nos tests de grossesse ou nos fuites urinaires...), mais ne veulent rien diffuser sur eux-même !

Mais la palme de la malhonnêteté et de la suffisance revient encore une fois à un des plus gros fabriquants de substituts du lait maternel : le géant DANONE-GALLIA ! En effet, comme pour son concurrent Nestlé (Lactel et autres) dans les années 70-80 en Afrique, la multinationale Danone organise toujours une politique commercial ultra efficace et agressive en direction des professionnels de santé, (en France comme ailleurs et ici surtout en Indonésie) où ils envahissent les maternités, les cabinets de sages-femmes ou médecins et les commerces pour revendre leurs laits industriels en poudre 1er ou 2ème âge en toute illégalités selon le Code de l'OMS-UNICEF et WABA, en direction des jeunes indonésiennes afin de nourrir à leur place leurs petits, qui tombent du coup assez rapidement malades et malnutries à cause de l'eau non potable, des conditions d'hygiène déplorable comme de pauvreté...

Passage juste sur Danone :