Démonstration de portage au RAM de SARREBOURG

publié le 7 févr. 2010 à 08:57 par Utilisateur inconnu   [ mis à jour le·5 juin 2010 à 09:20 par Association DANS LES BRAS ]

    Le mardi 8 décembre 2009 à 20h, a eu lieu une « démonstration de portage » pour les Assistantes Maternelles et les parents, au Relais Assistantes Maternelles de SARREBOURG par Stéphanie KELLER (présidente DLB, enseignante et monitrice de portage). Cette première approche du portage pour les professionnelles de la petite enfance a été très bien suivi (une dizaine d’AMAT) et susciter de nombreuses questions sur la transmission interculturelle et intergénérationnelle de cette pratique universelle. En effet, après une rapide présentation des objectifs de l’association Dans les Bras, l’exposé a démarré à partir du livre illustré des Bébés dans le Monde de Béatrice Fontanel et Claire d’Harcourt (éditions De La Martinière) avec de magnifiques photos colorées et didactiques du portage dans les cultures traditionnelles.

  

  Puis, après un peu de géographie, un rapide tour d’histoire du portage durant les siècles précédents en Occident où comme l’allaitement cette pratique dans des foulards ou de larges et courtes étoles restait plutôt rare dans notre pays et réserver à la vie rurale et aux classes sociales défavorisées (boue plutôt que pavés ou trottoirs pour les énormes landaus des nourrices…). Les avantages physiques et psychologiques du portage pour l’enfant ont ainsi pu être abordés via le nouveau livre « Porter mon bébé » de Cécile Cortet et Céline Guerrand-Frénais, éditions Minerva (photos du squelette et bassin d’un nourrisson…), mais surtout les avantages pratiques pour l’adulte référent (parents, grands-parents ou autres…) – voir texte plus bas.

 

  Enfin, après quelques timides essais de divers porte-bébés avec poupons apportés pour l’occasion, les avantages du portage spécifiquement pour les AMAT a beaucoup intéressé et même suscité, on l’espère, de futures vocations. En tout cas, sûrement déjà une remise en question de leurs connaissances sur les besoins physiologiques de l’enfant ! 

 

  Une rencontre très positive donc à refaire sur un prochain thème… pourquoi pas ?  

Stéphanie KELLER

Stéphanie KELLER

Comments