Je suis Charlie

publié le 12 janv. 2015 à 02:03 par Association DANS LES BRAS   [ mis à jour : 12 janv. 2015 à 02:31 ]
je suis charlie
Nous ne pouvions pas ne pas réagir sur les terribles événements survenus du 7 au 9 janvier 2015 à Paris chez Charlie Hebdo, à Mont-Rouge et Vincennes où 17 personnes ont été massacrée par des extrémistes islamiques sauvages et barbares ! Les premiers pour avoir voulu défendre leur droit à l'humour universel et à la liberté d'expression dans notre pays. Les seconds pour les avoir défendus ou avoir voulu lutter pour les valeurs républicaines de Liberté, Egalité, Fraternité, ainsi que de défense et de protection des populations et cela quelque soit leurs races, sexes ou religions. Et enfin les derniers, tuer juste parce qu'ils étaient juifs dans une épicerie cachère la veille d'un jour de fête judaïque... Rappelant ainsi, juste après Noël et nos propres fêtes de début d'année, que les guerres de religion n'ont pas encore cessées à l'aube du XXIème siècle et que la liberté de la Presse reste très fragile encore, ici comme ailleurs ! 

Alors, pourquoi une association comme la notre peut se revendiquer elle-aussi de l'esprit de Charlie Hebdo ?

Parce qu'en premier nous représentons tout ce que les extrémistes et fanatiques de la Terre haïssent et combattent depuis des siècles : la pensée libre de gens libres aux valeurs et actions différentes des dogmes et institutions établies. Pourtant, nous même avons été parfois taxé d'extrémistes de l'allaitement (Ayatollah même) ou de fanatiques du maternage proximal : naissance à domicile dangereux, allaitement long et fusionnel, portage intensif et non sécuritaire, massages bébé suspects, bobos-écolos d'arrière garde, parents pratiquant l'instruction sectaire en famille, refusant la sur-médicalisation et sur-vaccination, etc. Qui a-t-il de plus FAUX comme préjugés ? Nous qui sommes tous si différents et faisons donc, en toute liberté et conscience, des choix bien différents, mais respectés par tous ! Comme il est facile encore de traiter son prochain "d'extrémiste" lorsqu'on ne le comprend pas, ni ne s'intéresse surtout pas à d'autres courants de pensées ou d'actions ! Comme nous nous reconnaissons donc, nous-même, en l'esprit frondeur et anti conventionnel de ce journal satirique et polémique Charlie Hebdo. Alors OUI, nous, membres de cette petite association de province "Nous sommes tous Charlie" aujourd'hui, car dans un pays entièrement totalitaire nous n'existerions même pas...

C'est pourquoi, nous nous devions d'intervenir à la fois pour soutenir cette si fragile liberté d'expression française comme un étendard brandi face aux obscurantistes religieux, voir institutionnels et politiques, aussi parfois... Mais, également afin de rappeler à tous qu'il s'agit encore plus qu'avant de bien séparer clairement la lutte contre le terrorisme islamiste et la religion musulmane. Souvenons-nous des crimes commis par les extrémistes "chrétiens", les croisés, l'inquisition, etc. Cela doit donc cesser désormais ! Il n'existera jamais de droit légitime de tuer son prochain sous couvert de servir un Dieu qui aurait établi, d'après certains fanatiques, des dogmes totalement absurdes et contraire aux valeurs de PAIX, d'AMOUR et de TOLÉRANCE qu'il doit inspiré. Par plus, qu'il n'existera de droit légitime de chasser l'étranger de sa terre d'accueil tant que celui-ci n'a pas commis ou chercher à commettre de crime sur ou contre celle-ci (sinon c'est l’Exil, Ok !).

D'autre part, rappelons que le droit à l'humour n'est pas un blasphème ! Pour "blasphémer" il faut être croyant déjà et chercher à blesser les gens de SA propre religion. Alors que le comique (clown ou bouffon) n'a ni religion, ni race ou frontière ! Il se moquent de tous, petit ou grand, riche ou pauvre pour les mettre TOUS au même niveau. Il en devient lui-même risible d'ailleurs et prend également chaque fois le risque de déplaire aux puissants comme au peuple...

En réalité, seul les enfants savent rire ainsi de TOUT et de TOUS avec innocence et sans arrières pensées, en totale liberté ! Parfois, cependant leur humour et vérités nous déstabilisent même, voir agacent franchement les adultes coincés que nous sommes devenus. Mais, ce n'est que grâce à cela que nous progresserons (ou reviendrons) vers plus de respect et de tolérance des différences et opinions d'autrui. Voilà pourquoi, nous devons nous aussi en tant que parents chercheurs entretenir et encourager cette capacité innée et naturelle des plus jeunes à rire, parodier, imiter, caricaturer son prochain en dessinant, chantant ou narrant le monde dans lequel ils sont tombés ! 

L'être humain perd tellement de connaissances et compassions en grandissant, pour parfois les retrouvent ensuite en vieillissant, heureusement ! Alors, sachons déjà préserver nos propres "regards d'enfant", afin de lutter contre ceux-là qui ne savent déjà plus rire depuis bien longtemps... 

Association DANS LES BRAS, janvier 2015