Pourquoi abolir la prostitution ?

publié le 8 oct. 2015 à 00:35 par Association DANS LES BRAS   [ mis à jour : 8 oct. 2015 à 01:08 ]
enfant pas à vendre
A l'aube du XXI siècle, notre société navigue encore entre l'image de la Putain impure à celle de la mère ou épouse parfaite, Vierge de toute luxure... Et donc pour espérer un jour changer ces clichés tenaces et culturels, il est urgent que la prostitution soit enfin abolie en France ! Désormais, il est grand temps qu'on reconnaisse explicitement dans nos lois qu'il s'agit bien ici d'un crime contre la moitié de l'humanité, et que faire d'une femme une icône ou esclave sexuelle, même si on la paye ou épouse, est absolument ignoble et injustifiable... Cela afin que notre société tout entière cesse un jour de considérer le corps féminin comme un objet sexuel "marchandable" à loisirs ; comme on peut le voir encore s’étaler un peu partout dans les médias occidentaux (du mannequin chic à l'actrice porno).

Selon, l'idée tacite, mais quasi générale quand même, que la prostitution serait "un mal nécessaire" pour permettre à certains hommes ou femmes (aux physiques ingrats, handicapés, célibataires voir pervers sexuels, masochistes ou psychopathes...) de libérer leur libido sur autrui ; voir même un besoin vital pour d'autres hommes et femmes afin d'en vivre : "Les pauvres, ils ne sauraient pas quoi faire d'autres" !!! En oubliant délibérément, que de très jeunes filles, garçons ou enfants sont chaque jour forcés à subir des actes sexuels non consentis, qu'ils sont violés voir torturés, par des étrangers mais aussi parfois par leurs propres parents, pour les amener progressivement à se prostituer et donc qu'il s'agit bien ici d'une violence ordinaire officieusement accepté, même si officiellement réprimée ! Comment expliquer sinon que les droits de l'Enfant à ne subir aucune forme de violence de la part de ses parents comme de tout personne d'ailleurs, ne soient toujours pas ratifiés dans notre pays, alors qu'il l'est depuis longtemps dans d'autres pays européens ? Comment expliquer que nos sénateurs et députés continuent à faire délibérément la sourde oreille à toute cette souffrance ? Comment justifier que nos propres médias les utilisent même très jeunes pour vendre des biens de consommation lambda ? Et enfin, comment être une femme moderne, voir féministe aujourd'hui, sans d’intéressé à toutes ces questions de violences obstétricales, violences éducatives, dénie du droits des mères à allaiter et travailler à l'extérieur comme à l'intérieur de chez elle, etc ?

Voilà pourquoi tous ces nombreux clichés conditionnent nos vies et nos choix et pourquoi donc ils nous concernent tous et toutes au quotidien ! Même s'ils nous paraissent à priori bien lointain. Alors, svp, SIGNEZ cette pétition et soutenez leur combat qui est aussi le notre : la défense du respect du corps des femmes, quel qu'il soit !