Les thématiques‎ > ‎L'allaitement‎ > ‎

Le peau-à-peau

Qu'est-ce que le peau-à-peau ?
Cette "méthode peau-à-peau" avec bébé dès la naissance consiste à laisser l'enfant nu ou quasi nu (couche jetable ou lavable + bonnet) sous une couverture ou un drap, un bandeau ou tee-shirt en jersey adapté, et cela dès la maternité, ou bien encore sous un peignoir ou un tee-shirt au col large, une chemise entre-ouverte, voir même un porte-bébé souple parfois dès le retour à la maison. En fait, il s'agit surtout ici de mettre ponctuellement en contact physique peau contre peau, l'enfant avec le corps chaud et sécurisant d'un adulte, le plus souvent ses parents (génétiques ou adoptifs), de bien le couvrir pour le garder au chaud à 37°C, de dégager ses voies respiratoires et de l'hydrater régulièrement.

Aujourd'hui, ce type de pratique arrivent progressivement dans les maternités française, alors qu'hier la séparation mère-enfant y était plutôt de règles, notamment avec l'usage des pouponnières... En réalité, c'est par les services de Néonatologie que le peau-à-peau est apparu pour devenir une technique scientifique à part entière, étudiée et développée d'abord en Colombie à Bogotá en 1978 et parfaitement bien décrit par le Dr Nathalie CHARPAK dans son livre : "Bébés kangourous, Materner autrement" (édition Odile Jacob, 2005). Petit à petit, la "méthode kangourous" qui est apparu au départ à cause d'une pénurie de couveuses dans les services de Néonatologie des quartiers pauvres et surchargées de Bogotà, a pris son envol vers tous les continents où on la trouve désormais présentes un peu dans toutes les régions du monde.

La méthode kangourou :

En France, la plupart du temps, la "méthode kangourou" comme on l'appelle plus volontiers dans les hôpitaux, reste encore cloisonnée au services de Néonat davantage que dans les services de maternité... ce qui est fort dommage pour le lien d'attachement parent-enfant, même et surtout en cas de souffrance lors de la naissance, de césarienne, forceps, ventouses, etc. mais également pour faciliter la mise en route de l'allaitement dès les premières heures, jours, semaines ou mois. Car on oublie bien trop souvent que même un bébé ou une maman en apparente bonne santé peu psychologiquement et surtout affectivement avoir besoin l'un comme l'autre de ses tendres séances de peau-à-peau.

Voilà pourquoi on ne pourrait que recommander vivement la pratique de cette "nouvelle" méthode juste après mais aussi bien après la naissance, que ce soit dans le lit des parents ou celui de l'enfant si assez grand, notamment en période de forte fièvre pour aider à descendre la température en attendant d'autres soins, voir même dans le bain pour détendre l'enfant au contact rassurant de ses parents, etc. En cas de refus du sein ou de paliers de croissance, de coliques ou maladies, tant qu'il reste sous surveillance dans un endroit sécurisé où il ne peut ni tomber, ni couler...

bref, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant de voir le peau-à-peau proposer de façon routinière toutes les mères, mères avec leur nouveau-né, nourrisson ou enfant plus grand. mais on voit déjà que les esprits s'entrouvent et que certaines maternités le proposent plus volontiers désormais qu'avant :

Vidéo YouTube