Les thématiques‎ > ‎L'allaitement‎ > ‎

le PNNS : Plan National Nutrition Santé

Extrait sur :  http://www.mangerbouger.fr/enfants/la-periode-d-allaitement-0-6-mois/le-lait-en-exclusivite/allaitement-ou-laits-infantiles.html

Parents lors de l'allaitement de votre ou vos enfant(s) vous serez confrontés à de nombreux messages contradictoires des autorités de santé sur les "bénéfices" de l'allaitement, pour rebondir ensuite sur les avantages supposés des laits industriels dit "infantiles" (slogans commerciaux cachés), parfois même dans des parutions ou site officiel français, à des moments et endroits où on s'y attendrai le moins ! Par exemple, jusque dans le Plan National Nutrition Santé qui est censé justement protéger et promouvoir l'allaitement maternel en France... 

Remarquer le nombre de fois où on vous y suggère l'utilisation du lait infantile :

"Allaitement ou laits infantiles ?

L’aliment essentiel et unique pendant les 6 premiers mois de votre enfant est le lait. Mais pas n’importe quel lait ! Le vôtre est particulièrement adapté aux besoins de votre enfant, sinon les substituts au lait maternel (ou laits infantiles) sont aussi une bonne alternative (1).

L’allaitement : un plus pour votre enfant

Le lait maternel est l’aliment le mieux adapté à votre enfant. Il contient tout ce dont il a besoin dès la naissance et évolue constamment pour s’adapter à sa croissance au fil des semaines et même durant la tétée. Le lait maternel a d’autres avantages :

  • il réduit les risques d’infections, notamment digestives, en lui transmettant vos anticorps (cellules capables de neutraliser les microbes)
  • il aiderait à limiter les risques d’allergies chez l’enfant, surtout chez ceux ayant des prédispositions familiales.
  • il participerait à réduire les risques de diabète ou d’obésité.
  • (omissions de tous les autres)

Si vous ne souhaitez pas allaiter, il existe des préparations de lait spécifiques pour les enfants en bas âge (2). Rapprochez-vous de votre médecin pour plus de conseils. Rendez-vous dans la rubrique Les laits infantiles pour plus d’informations (3).

L’allaitement : un plus pour la maman

Il est important de ne pas se décourager même si les débuts de l’allaitement sont parfois difficiles. Car rapidement, les inconvénients des débuts disparaîtront pour laisser la place à un moment d’échange privilégié avec votre enfant. De plus, l’allaitement maternel présente plusieurs avantages :

  • il favorise la réduction du volume de l’utérus après l’accouchement.
  • il aurait un effet protecteur contre certains cancers comme celui du sein ou des ovaires, notamment à un âge plus avancé.
  • il ne nécessite pas de préparation spécifique et représente un certain gain de temps.

Combien de temps allaiter ?

Allaiter, même sur une période courte, est bénéfique pour votre enfant. Il profitera déjà des bienfaits de votre lait. Il est recommandé de poursuivre l’allaitement, si possible, pendant les 4 premiers mois, voire même jusqu’au 6ème mois [l'OMS déclare "jusqu'à 6 mois d'allaitement exclusif puis jusqu'à 2 ans ou plus avec alimentation solide", alors pourquoi ne jamais le citer, ni le respecter ?]. Si vous ne pouvez allaiter les 6 premiers mois, vous pourrez utiliser un lait infantile en relais (4).

Quand et comment arrêter l’allaitement ?

Le sevrage doit se faire en douceur. Au cours de cette étape, l’enfant passe progressivement du lait maternel au lait infantile (5) Supprimez les tétées une par une, en commençant par celles du milieu de journée, qui sont souvent les moins abondantes. Supprimez ensuite celle du soir, puis celles du matin. L’idéal est de laisser une semaine entre chaque suppression de tétée. Si ce n’est pas possible, essayez de laisser au moins deux ou trois jours. Même si vous reprenez le travail rapidement, vous pouvez continuer de donner les tétées du matin et du soir [si on veut sevrer, sinon il faut tirer son lait au moins toutes les 3-4h sur son lieu de travail ou ailleurs... Mais on suggère ici que travail = sevrage !]. L’allaitement est un moment privilégié de partage entre la mère et son enfant. Il peut néanmoins se ponctuer de petites difficultés, principalement au tout début : pour y remédier, adressez-vous à un professionnel ou rapprochez-vous de votre entourage. Il existe également des associations de promotion de l’allaitement qui peuvent vous aider.

L’allaitement peut-il être contre-indiqué pour raison(s) de santé ?

Oui, certaines maladies ou traitements médicamenteux ne permettent pas d’allaiter, mais ils sont rares et peu nombreux. (Faire peur en restant vague !) Renseignez-vous auprès de votre médecin.

Attention !

  • Le lait de vache (6) n’est pas du tout adapté au système digestif des enfants de moins d’un an. Pour les mêmes raisons, ne leur donnez pas non plus de lait de chèvre, jument, ânesse, brebis, etc. [les préparations pour nourrisson en poudre, 1er ou 2ème âge, sont à la base du lait de vache qui a été transformé en laboratoire pour les rendre un peu plus digeste, donc mieux toléré par l'organisme humain, mais ils restent tout de même à base de lait de vache !]
  • Ne leur donnez pas non plus de lait cru (7) [...de vache à préciser, car le lait humain est bien cru, entier, fluide, vivant, stérile et toujours à bonne température !] : ce type de lait n’a pas été chauffé avant commercialisation. Il est donc plus instable d’un point de vue sanitaire." [Encore une fois on y parle davantage des laits industriels plutôt que de développer des messages positifs sur l'allaitement maternel !]

Pour en savoir plus, téléchargez le Guide complet sur l’allaitement

____________________________________________________

En résumé, dans un article de l'INPES prévu, en apparence, pour promouvoir l'allaitement maternel on y cite (et suggère) au moins 7 fois l'introduction de lait infantile (ou lait industriel à base de lait de vache), on y parle surtout 3 fois clairement de "difficultés" d'allaitement et on manque au moins 4 fois de précisions...

  Personne en France ne s'étonnera de cela en apprenant l'implication des grandes firmes de industriels de santé auprès du comité de rédaction de ce PNNS - cf conflits d'intérêts dans le livre exceptionnel de Thierry SOUCCAR : "Lait, mensonges et propagandes" (Préface du Dr Henri Joyeux, cancérologue), Nouvelles éditions de Thierry Souccar revues et augmentée en 2008.    

Cela n'enlève tout de même pas le mérite à ce Plan d'exister dans un pays où l'allaitement maternel est loin d'être reconnu comme étant la norme biologique de l'espèce humaine et où, à la différences d'autres pays européens, nous tardons toujours à prendre de réellement mesures politiques claires et financièrement efficaces. 

Car, l'amélioration de la Nutrition et de la Santé en France ne pourra pas se faire sans prévenir d'abord le large public des risques liés à l'utilisation précoce et fréquente de l'alimentation industrielle, surtout chez les jeunes enfants et notamment des laits industriels infantiles - lire les bienfaits de l'allaitement et les inconvénients des laits industriels.   

___________________________

Liens utiles :

- sur les conflits intérêts entre industriels et médecins : http://www.neufmois.fr/au-fil-de-lactu/12-pediatres-corrompus-arretes-pour-avoir-prescrit-du-lait-infantile

  http://www.gifa.org/gifa-denonce-le-non-respect-du-code-international-et-informe-les-actionnaires-du-lancement-du-film-tigers-lors-de-lassemblee-generale-de-nestle/


Ċ
Association DANS LES BRAS,
16 mars 2013 à 13:58
Ċ
Association DANS LES BRAS,
22 déc. 2011 à 06:16