Les avantages des couches lavables

Le Guide des couches lavables et autres alternatives aux couches jetables, ouvrage collectif (sous la directionde Carine PHUNG), éditions Grandir Autrement, 2008

Les avantages pour le bien-être et la santé de l’enfant :
  • lange_bebe
    Plus douces et confortables : Indiscutablement, toutes ses fibres naturelles que sont le coton bio molletonné et/ou le chanvre plus antifongique et antibactérien sont aussi tellement plus confortables et douillets pour la peau délicate de nos petits que du plastique/cellulose qui comprime et macère... Quel bonheur de porter cela jour et nuit plutôt que du plastique aux fesses !

  • Moins toxiques : On frissonne d'ailleurs lorsqu'on lit la longue liste des composants chimiques des couches jetables et notamment la poudre absorbante en TBT (suspectée de dérèglements hormonaux), la Dioxine (potentiellement cancérigène), le Toluène, l'Ethylbenzène Xylène et le Dipentène (composés organiques volatiles potentiellement allergisants), etc. Alors que les couches lavables en matières naturelles et si possible de culture biologique et de marque française sont d'une part sans composants chimiques toxiques et favorise de l'autre le commerce bio / local.
  • Plus respirantes : Tout en laissant la peau de bébé mieux respirer avec une température largement moins élevée que dans une couche jetable trop étanche (réchauffement et compression des testicules, développement de germes, d'irritations, de lésions voir d'érythèmes fessiers récurrents, etc). L'utilisation régulière de couches épaisses de crèmes dites "hydratantes et apaisantes" devient donc superflue ou ponctuelle. Car, la peau d'un enfant n'est pas conçue pour rester en milieu fermé et humide plusieurs heures d'affilées. Il faut donc penser à l'aérer et le changer souvent : durant la journée minimum toutes les 2-3 h, 3-4h la nuit ou le laisser sans couches de temps en temps.

  • Plus étanches : Malgré les idées reçues, ces couches lavables plus épaisses sont aussi plus absorbantes, car les fibres textiles naturelles se resserrent après 5 ou 6 lavages et leurs jolies surcouches extérieures colorées et imperméables rajoutent encore à l'étanchéité, si on ne laisse rien dépasser...

  • Meilleures ouverture des hanches avec une plus grand stabilité au moment de la marche, puisque les jambes sont plus écartées (prévention de la dysplasie des hanches). Et en cas de chutes, son popotin sera mieux rembourré ! 

  • Plus facile et rapide à mettre et à enlever que les anciens langes des grand-mères, grâce à leur forme plus adaptée, aux velcros ou pressions, ainsi qu'au petit voile qui récupère les selles moins liquides d'une enfant diversifié, puis se jette directement à la poubelle ou se relave à nouveau (si juste urines).

Les avantages pour les parents et notre société :

  • Avantage écologique par rapport aux couches jetables non-recyclables qui génèrent plus d'1 tonne de déchets pour un seul enfant de la naissance à 3-4 ans, voir parfois plus. D'autre part, la cellulose qui les compose est issue des fibres du bois, soit 5,6 millions d'arbres abattues pas an (juste pour la France). Sans parler de l'impact de l'industrie pétrochimique avec les nombreuses fibres textiles synthétiques en plastique, l'élastase pour les élastiques et autres thermocollants, soit 47 000 tonnes/an de pétrole brut simplement pour leur fabrication. Sans parler non plus des déchets générés ensuite par la publicité, les emballages ou le transport, etc. Ni de leur incinération ou de leur lente décomposition puisque ce sont au minimum 3 milliards de couches qui sont enfouies chaque année dans le sol de nos déchetteries et ne disparaîtront, par contre, que dans plus de 200 ans. Sans compter non plus la pollution des nappes phréatiques, atmosphérique, etc.

  • Économie d'énergie donc, par rapport aux couches jetables dont le coût total de leur fabrication à leur disparition n'a jamais été entièrement chiffré mondialement. Le mieux restant effectivement la pratique de l'hygiène naturelle infantile, présent encore partout dans le monde (cf Ingrid BAUER : "Sans couches, c'est la liberté " éditions l'Instant Présent).

  • Économie d'eau également, par rapport aux gaspillage de milliard de litres d'eau nécessaire à la fabrication des couches jetables. Même si on lave ses couches lavables, qu'on les sèche au sèche-linge ou radiateur de salle de bain, mieux dehors au soleil ou devant le fourneau, il faudra 3,5 fois moins d'énergie et 2,3 fois moins d'eau.
  • Facilité de lavage : Elles se lavent, en effet, souvent à 40 ou 60 °C en machine, avec le linge de maison et surtout un peu d'huile essentielle d'Arbre à Thé mis directement dans l'eau de lavage pour les désinfectées, et de l'HE de citron ou lavande pour atténuer l'odeur d'acidité qui peut s'installer avec le temps. Décrassage indispensable à 90°C plus soleil au moins une fois par mois. Il suffit d'avoir autour de 10 couches sèches prêtes à être utilisées dans la journée et la nuit et 10 couches en cours de lavage et séchage + 2-3 pour la garderie pour être à l'aise.

  • Coût économique : En moyenne, un enfant français utilisera plus de 5 000 couches jetables durant ces 3 premières années (âges moyen de l'acquisition de la propreté ici), ce qui représenterait entre 500 € et 5000 €/enfant, en fonction du choix de la marque, du poids et de la fréquence des changes. Alors que pour l'achat de 20 couches lavables, cela représenterait environ entre 300 € et 1000 € (lavage et séchage inclus) pour des couches réutilisables parfois pour 2 voir 3 enfants et qui pourront ensuite être revendu ou offert à d'autres parents...

  • Emploie : On peut légitimement penser que la création d'entreprises françaises de fabrication ou de service de lavage de couches aura un impact économique favorable sur une région en terme d'emplois, de biens et de services. 

  • Toujours à disposition : Inutile de penser à en racheter régulièrement, ce qui devient vite plus facile en terme d'organisation. Surtout si le couple s'entend pour programmer la machine, les sortir ou les étendre à tour de rôle. Si vous travailler à l'extérieur de chez vous, des entreprises peuvent même vous proposer leurs services, en fonction des régions et surtout de la motivation des collectivités locales pour préserver notre environnement et notre santé.

Les inconvénients :
 
Bien sûr qu'il existe des inconvénients aux couches lavables, comme pour toute chose ! Mais ils sont si peu nombreux comparativement aux avantages... Cependant, citons les tout de même :

Un investissement d'argent au départ, puisqu'il faut acheter, ou se faire offrir en cadeau de naissance, au minimum 10 à 15 couches multi-taille (si possible pour éviter le TS,TM,TL, etc.) avec les inserts + 1 ou 2 surcouches et un paquet de feuillets, un peu d'huiles essentielles, un sac anti-odeur étanche et un seau avec couvercle qui vous resserviront par la suite.

- Un investissement de temps ensuite, car c'est souvent ce qui manque le plus à la génération de parents que nous sommes ! Parce qu'à la naissance ou post-partum, on a certainement autre chose à faire que des lessives, mais comme on en fera quand même pour le reste... Ensuite, on pense souvent à tord que ce sera trop compliqué puisqu'on ne connait pas encore le système, ni comment s'organiser au mieux, que personne ne nous à jamais montrer comment faire, etc. Comme pour l'allaitement d'ailleurs ! Enfin, on pense trop rapidement à la reprise rapide du travail et à TOUTES les autres corvées qui vont s’enchaîner ensuite... Et c'est alors trop tard selon nous : bébé est trop grand, trop gros, trop, trop.... On peut toujours se trouver des tonnes de bonnes excuses pour ne pas faire ce qu'on ne souhaite plus faire... comme pour le portage également !   

- Un gros popotin et des habits peu adaptés aux couches lavables : C'est peut-être le plus ennuyeux dans cette histoire, c'est que les vêtements vendus dans le commerce ne s'adaptent pas toujours à la largeur des couches lavables. Choisir alors des pantalons bien larges avec élastique à la taille ou un peu extensibles en jersey de coton bio ou, laine tricotée ou bouillie par exemple.

Quand aux autres inconvénients, certains en trouveront encore toujours alors que d'autres n'y verront que des avantages... Question d'engagement éco-citoyen !

Voici un diaporama très détaillé, pour vous donner une meilleure idée encore.

Et un article de Allo-médecin qui s'y mettent aussi : http://www.allo-medecins.fr/sante/grossesse/soins-bebes/pediatre,les-couches-lavables-sont-elles-une-bonne-solution-pour-la-sante-de-mon-bebe-,3004.html
Ċ
Association DANS LES BRAS,
17 déc. 2013 à 12:47