Faire soi-même

Dans un monde de la sur-consommation et du gaspillage où tout, ou presque, s’achète, quelle alternative proposer aujourd'hui aux parents désireux de préserver la santé de leur enfant comme de l'environnement ? D'autant que nous savons bien que de nombreux pesticides et Perturbateurs Endocriniens - PE (dont le bisphénol A, parabène, parfums synthétiques, éthanol et silicone avec tous les glycols, etc.).

Pour comprendre pourquoi mieux s'informer, voir la vidéo de France TV sur la toxicité des produits de beauté conventionnels : http://www.francetvinfo.fr/sante/les-produits-de-beaute-bio-plus-surs_1096601.html
"L'impact toxicologique est plus important puisque les produits restent sur la peau. Dans ces produits on trouve du phénoxyéthanol, un conservateur très controversé parce qu'il peut être dangereux pour le foie ou les cellules sanguines. D'une crème à l'autre, on retrouve plusieurs de ces ingrédients indésirables, la meilleure note en contient 1 et la pire en contient 15", souligne la journaliste.

Alors comment faire pour éviter de se polluer la peau, celle plus fragile et fine de nos enfants ?
gîte-enfantCela peut-être, par exemple :

- le don, la location, l'échange, le troc... : c'est fou le nombre d'articles que nous avons chez nous qui ne nous plaisent ou conviennent plus et qui pourrait certainement plaire et servir à notre voisin, famille, amis, collègue, relation, etc. Le système des SEL (Services d'Echanges Locaux) pourra peut-être vous convenir, à moins que vous ne préfériez soutenir les divers oeuvres caritatives toujours indispensables et utiles aux plus démunis, ou simplement le faire au grès de vos rencontres et situations.

- la réalisation de vos propres créations qui auront certainement plus de valeur, seront plus sain pour bébé et dureront certainement plus longtemps que n'importe quel produit acheter dans le commerce (surtout Made in China :-). Cela permet également de s'informer et se sensibiliser à la provenance et au coût de la matière première (+ énergie et temps).

- la récupération, le recyclage ou l'achat en dépôt-vente ou dans les bourses locales : on y trouve toujours des choses très intéressantes, en bonne état parfois et à bas prix. Cependant, attention à ne pas tomber non plus dans l'achat compulsif d'articles usagés dont, au font, on n'a pas si besoin que ça ! Mais c'est surtout un excellent moyen de recycler vos objets et vêtements SI vous allez au bout de la démarche et que vous en rachetez également à votre tour, afin de favoriser la décroissance, le développement durable de votre pays et la filière du recyclage de vos déchets (quelqu'ils soient).   

- l'achat de produits bio, écologiques et sains : pour préserver la planète, votre environnement proche comme pour votre santé et celle de vos enfants, mais égalament pour soutenir le commerce local et écologique encore balbutiant aujourd'hui en France ou le commerce équitable des pays en voies de développement. Cela afin que ce type de commerce éco-responsable se développe davantage pour limiter le développement du commerce conventionnel, pour que les prix baissent du coup afin d'être plus accessible à tous, pour enrailler la pollution de  notre air, eaux et sols ainsi que la hausse des allergies et maladies auto-imunes notamment chez les enfants et les personnes âgées, mais également pour lutter ensemble (même à notre petit niveau) contre l'exploitation à l'étranger des travailleurs et de leurs enfants, etc. Parce que la mondialisation des échanges, la surpopulation et l'appauvrissement des plus faibles nous concerne TOUS.  

C'est pourquoi, en tant qu'être humain "consom'acteur" ou autofabriquant le plus difficile est eut-être déjà de trouver un équilibre dans nos choix de productions et de consom'actions, entre nos achats "virtuels", sur internet ou
 en super ou hypermarché, pour obtenir des biens originaux au meilleur prix et l'indispensable maintien du petit commerce local (si possible Bio certifié AB ou en cours de certification) pour entretenir aussi l'activité économique de notre ville, etc. Alors, cela peut passer aussi bien par des alternatives locales originales comme par exemple : la création de jardins collectifs ou encore d'AMAP (Association de Maintien de l'Agriculture Paysanne), le composte en campagne ou le lombricompostage en ville, les ateliers de fabrications de produits ménagers, de cosmétiques "fait maison", de couture ou de cuisine saine ou bio. Il en existe aujourd'hui un peu partout en France. L'important étant encore et toujours de s'assurer de la diversité de nos choix !

Et comme la pratique vaudra mieux que la théorie, partons en priorité en quête d'informations et de rencontres des vrais spécialistes vivants autour de nous.
______________________________

En voici un exemple, en Alsace : 

Fabriquer ses produits d'entretien ménagers 

Ecotidienne ateliers
Une maison qui respire la propreté au naturel

Venez passer un
e demi-journée pour vous familiariser avec une conception du nettoyage domestique naturelle, économique et respectueuse de l’environnement.

"Aujourd'hui, société et effets de mode poussent le consommateur à l'achat de multiples produits ménagers au prétexte que chacun a une action unique dans toutes les pièces de notre intérieur. Cette politique conduit à la prolifération pléthorique des emballages, et pour certains produits, à la circulation de substances douteuses et controversées pour l'environnement et la santé. Prétendant prendre le contrepied de cette tendance, un nouveau marché porteur a émergé: celui des produits nettoyants labellisés écologiques, mais un marché qui présente ses propres failles et ses propres dérives. Car certains de ces produits d'entretien prétendument bio, dont le prix de vente est en général supérieur à la moyenne, frôlent la publicité mensongère quant à leur innocuité ou leur efficacité. Pourquoi devrait-on payer cher des produits sans être sûr de leur impact réel sur l'environnement?

Pour remédier à cet état de fait, il existe de nombreuses astuces pas chères et écologiquement respectables. L’atelier de formation proposera ainsi des pistes de réflexion et une information sur l’impact écologique et sanitaire des produits nettoyants conventionnels et sur la lisibilité des étiquettes et des labels. Les participants réaliseront leurs propres produits d’entretien ménager, grâce à des recettes simples et peu coûteuses, sans danger pour la santé et l’environnement. Ils fabriqueront entre autres quatre « essentiels » : une lessive au savon de Marseille, un liquide dégraissant pour la vaisselle à la main, un nettoyant universel désinfectant, ainsi qu'une pierre à récurer à base d‘argile. Cette initiation sera agrémentée de conseils pratiques et les participants repartiront en emportant les échantillons confectionnés pour les tester en situation réelle."

Programmes à venir, coûts ateliers, renseignements et Inscriptions sur www.ecotidienne.fr. ou par téléphone au 03.88.89.20.83. – ECOTIDIENNE, 15 rue Principale 67340 SPARSBACH. Courriel : contact@ecotidienne.fr - Contact : Lydia Christmann, du lundi au vendredi de 9h à 12h et 14h à 18h.

___________________________

Autres livres, vidéos et liens utiles :

Livres sur les effets toxiques des substances chimiques et synthétiques :
Toxique Planète, Le scandale invisible des maladies chroniques, d'André CICOLELLA, éditions du Seuil, 2013

Sur les produits écologiques pour maman et bébé :

Maman Bio, mon bébé de la naissance à 2 ans, de Claude DIDIERJEAN-JOUVEAU et Martine LAGANIER, Groupes Eyrolles, 2009)

Sur les labels écologiques :

Vidéo YouTube