Les thématiques‎ > ‎La naissance‎ > ‎

L'Initiative MotherBaby Childbirth

INTERNATIONAL  MOTHERBABY CHILDBIRTH INITIATIVE (IMBCI) :

L'Organisation pour l'Initiative Naissance Mère-Enfant (IMBCO) est une organisation non gouvernementale et non lucrative ayant pour but de développer, surveiller et promouvoir les 10 étapes de l'IMBCI pour l'amélioration de la qualités des Services dans les Maternités du Monde (163 pays déjà). Elle est directement issue de la Coalition pour l'Amélioration des Services de Maternités (CIMS) aux États-Unis :

http://www.motherfriendly.org/ 

initiative mère-enfant


La Coalition pour l'Amélioration des Services de Maternité (CIMS) est une coalition d'individus et d'organisations nationales ayant le souci de la sécurité et du bien-être des mères, des bébés et des familles. Notre mission est de promouvoir un modèle de bien-être lors des soins en maternité qui permettrait d'améliorer l'issue des grossesses et de réduire considérablement leurs coûts. La relation familiale "mère-bébé", fondé sur des preuves scientifiques, met l'accent sur la prévention et le mieux-être pour trouver des solutions de rechange aux coûts élevés de dépistage, de diagnostic et de traitement.

Ces preuves basées dans Mother-Friendly Childbirth Initiative (MFCI) furent issues de la collaboration de nombreuses personnes dont plus de 26 organisations axées sur la grossesse, l'accouchement et l'allaitement maternel qui ont couvert des réunions durant près de trois ans dans les années 1990. Le MFCI - la pierre angulaire de notre mission - est le premier et unique document consensuel sur les soins en maternité aux États-Unis. Le MFCI est reconnu comme un instrument important de changements à la fois dans ce pays comme à l'étranger. Reconnaissant la nécessité d'assurer la formation continue et la promotion du modèle des soins favorables à l'accouchement selon l'Initiative Motherfriendly, définis dans le MFCI. 

La CIMS a été établie en 1997 comme une association à but non lucratif. Notre objectif est de soutenir à la fois «bottom-up» et «top -down" le plaidoyer pour les soins "amis des mères". Cette œuvre cruciale se compose de comités, de projets et d'enquêtes de naissance, qui mobilisent des mères et des bénévole à travers le pays, afin d'optenir d'importantes contributions pour la recherche d'autres preuves pour les soins des mères. La CIMS demeure résolue à fournir ses conseils et sa nécessaire collaboration pour soutenir la communauté des soignants en maternité et s'assurer que les mères reçoivent les soins qu'elles méritent. La CIMS est devenu un membre actif du Comité américain pour l'allaitement (USBC), afin de créer un partenariat avec d'autres organismes voués à l'amélioration de la santé de la nation pour protéger, promouvoir et soutenir l'allaitement maternel.

Dix étapes pour obtenir "Initiative Amis des Mères", pour les hôpitaux, les centres de naissance * ou les services de naissance à la maison :

Pour recevoir la désignation CIMS comme "environnement favorable à la mère", les services de naissance à l'hôpital ou à domicile ou les centres de naissance doivent respecter les principes philosophiques ci-dessous en remplissant les dix étapes des soins "amis des mères".

Un hôpital, centre de naissance ou un service d'accouchement à domicile "ami des mères" doit :

  1. Offrir à toutes les mères qui accouchent :
    • l'accès sans restriction aux compagnons de naissance de son choix, y compris les pères, les partenaires, les enfants, les membres de la famille et des amis...
    • l'accès illimité à un soutien émotionnel et physique continu d'une femme - par des travailleurs qualifiés, par exemple une doula *- ou un soutien professionnel qualifié.
    • l'accès aux soins obstétricaux professionnels.
  2. Fournir à la population des informations précises, avec descriptions et statistiques, sur leurs pratiques et protocoles pour les soins à la naissance, y compris leurs mesures d'intervention et leurs résultats.
  3. Fournir des soins culturellement compétents, c'est-à dire sensibles et réceptifs aux croyances particulières, valeurs et coutumes ethniques du pays d'origine de la mère, ainsi qu'à sa religion.
  4. Fournir à la femme qui accouche la liberté de marcher, de se déplacer et d'assumer les positions de son choix pendant le travail et l'accouchement (sauf en cas de complication), et de décourager l'utilisation de la position lithotomie (à plat sur le dos avec les jambes élevées).
  5. Définir clairement des politiques et des procédures pour :
    • la collaboration et la consultation tout au long de la période périnatale des services de maternité, y compris la communication avec le soignant d'origine lorsque le transfert d'un site à un autre est nécessaire pour la naissance,
    • relier la mère et le bébé à des associations ou groupes communautaires appropriés, y compris prénatal et post-natal pour se charger du suivi et du soutien à l'allaitement.
  6. Ne pas systématiquement recourir à des pratiques et des procédures qui ne sont pas étayées par des preuves scientifiques, mais sans s'y limiter, y compris sur ce qui suit :
    • rasage,
    • lavements,
    • perfusion intraveineuse,
    • refus de nourriture ou privation d'eau,
    • rupture précoce des membranes *,
    • surveillance électronique du fœtus,
    D'autres interventions seront limitées comme suit :
    • un taux de déclanchement de 10% ou moins, †
    • un taux d'épisiotomie * de 20% ou moins, avec un objectif de 5% ou moins,
    • un taux de césarienne total de 10% ou moins dans les hôpitaux communautaires et de 15% ou moins dans les hôpitaux de niveau III (à haut risque),
    • un taux d'AVAC (Accouchement Vaginal Après Césarienne) de 60% ou plus, avec un objectif de 75% ou plus.
  7. Sensibiliser leur personnel à des méthodes non médicamenteuses de soulagement de la douleur, et ne pas favoriser l'utilisation de médicaments analgésiques ou anesthésiques qui ne sont pas spécifiquement requis pour corriger une complication.
  8. Encourager toutes les mères et les familles, y compris celles avec les nouveau-nés malades ou prématurés ou les bébés ayant des problèmes congénitaux, à les toucher,  porter, allaiter et à prendre soin de leurs bébés dans des mesures compatibles avec leurs situations.
  9. Décourager les actes religieux tel que la circoncision du nouveau-né.
  10. S'efforcer d'atteindre les "Dix étapes de l'Initiative Hôpital Ami des Bébés" (IHAB) de l'OMS/UNICEF, pour promouvoir l'allaitement :
    1. Avoir une politique d'allaitement maternel formulée par écrit et systématiquement portée à l'ensemble du personnel soignant,
    2. Former tout le personnel soignant afin d'optenir les compétences nécessaires pour mettre en œuvre cette politique,
    3. Informer toutes les femmes enceintes des avantages de l'allaitement maternel et de sa gestion,
    4. Aider les mères à commencer d'allaiter dans la demi-heure suivant la naissance,
    5. Indiquer aux mères comment allaiter et comment entretenir la lactation même si elles se trouvent séparées de leur nourrisson,
    6. Ne donner aux nouveau-nés allaités aucun aliment, ni aucune boisson autre que le lait maternel, sauf indication médicale,
    7. Pratiquer la cohabitation : permettre aux mères et aux nourrissons de rester ensemble 24 h/24,
    8. Encourager l'allaitement maternel à la demande,
    9. Ne donner aucun outil artificiel, ni tétine de biberon ou sucette (aussi appelé totoche) aux enfants nourris au sein,
    10. Encourager la création de groupes de soutien à l'allaitement et leur adresser les mères dès leur sortie de l'hôpital ou de la clinique.

† Ce critère est présentement à l'étude.

----------------------------

En France, Le CIANE oeuvre également pour l'amélioration des conditions de naissance, mais sans y inscrire l'allaitement spécifiquement.

  • Le Collectif interassociatif autour de la naissance (CIANE) est un collectif d'associations agréé pour la représentation des usagers dans le système de santé (agrément N2008AG0020)
  • Le CIANE ne relève d'aucune appartenance politique ou syndicale, ni d’une obédience religieuse ou philosophique. Ses principes reposent sur la transparence, et son engagement est de nature citoyenne, respectueuse des lois.
  • Les associations membres du Ciane Carte Liste (DANS LES BRAS est membre du CIANE depuis 2008).
PS : Nous préférons le terme international d'IMBCI, "MotherBaby Childbirth" à celui de "Mother-Friendly" qui ne souligne plus là pour le coup que la mère et plus l'enfant, alors que dès la grossesse et la naissance les deux ne sont guère séparables
_____________________________________

En attendant de créer un article (ou non) sur les violences obstétricales nous stockons ici quelques liens utiles sur le sujet afin que chacun comprenne bien pourquoi il est urgent d'agir pour dénoncer ceux qui abusent de la confiance et du corps des femmes ; même si ce n'est heureusement pas toujours le cas, comme dans toutes les professions d'ailleurs !

Violences obstétricales :


http://madame.lefigaro.fr/societe/Maltraitances-gynecologiques-211114-82745

http://www.commentpeutonetrefeministe.net/2015/10/28/dr-servent-clinique-saint-luc-schirmeck/

Touchés vaginaux et rectaux sans consentement :

Ċ
Association DANS LES BRAS,
16 mars 2013 à 06:51